Merci filou pour cette belle lueur d'espoir. Si la vie a été belle, elle le sera encore.
Seulement l'attente, en silence. C'est un peu effrayant non ?
En fait j'ai peur, car les rechutes viennent d'un coup sans nous prévenir, et parfois, se relever est trop difficile, ça parait irréalisable, tout nous dépasse et on a l'impression d'étouffer dans sa peine, on s'en veut de ne pas réussir à défier la sensation de mal être, comme si cet état était trop dominant pour nous. Alors culpabilité et perte d'espoir s'entremêlent en un tourbillon mouvementé dans ce qu'il nous reste de pensées pour sortir du trou noir.
Je me relèverai, je ne sais pas comment, mais j'aimerais trouver des solutions, pas des miracles magiques, mais simplement des solutions pour se surpasser dans ce qui semble tellement insurmontable.

Grosses bises à tous