La vie est parfois bizarre. Il 'm'est arrivé de drôle de truc en rapport avec les TCA cette année.

La rencontre d'une amie, qui ne juge pas.
Dévoiler la réalité à d'autres.
L'amour de mélancholy malgré tout ça...

Le nouvel ami de mon collègue.
Ça c'est très étrange : Il m'a juste vu sur scène, je l'ai juste salué rapidement à la sortie du spectacle. A part ça je n'ai jamais parlé avec, et mon ami ne lui a jamais rien dévoilé sur moi.
Après cette soirée, il a demander à mon ami si j'étais bien en dépression, avec TCA... C'est quand même hallucinant ! Il a deviné en me voyant.
Bon, faut dire, il travaille sur le corps et fait de l'hypnose...
Visiblement, la taille de mes bras, la texture de ma peau et ma pilosité l'auraient mis sur la piste.
Drôle de rencontre, j'ai du mal à vouloir le connaitre davantage.

Samedi, j'ai bossé en régis pour une pièce. Le technicien m'a accueillie, on bosse ensemble une fois par an. Je ne le connais pas plus que ça.
Il m'a observé soucieux, puis m'a demandé comment je me portais. Il m'a trouvée trop maigrie, et m'a dit de prendre soin de moi.
La minute suivante la maman de mon collègue m'a dit la même chose.
Je n'ai pas pu profiter de la soirée, ça m'a détruite.
Je ne sais pas pourquoi.
Je ne me suis jamais sentie aussi seule.

En rentrant je me suis pesée. Oui c'est vrai, j'ai un peu décollé, mais pas de quoi en faire une affaire d'état. 43 kilos. Etant petite, c'est correct. Je ne mesure qu'1,53M. Faut pas que je décolle plus, c'est tout.
Par rapport à l'année dernière ou je devais faire 48 kilos a peu près, normal qu'il est vu la différence, non ?

Je suis obsédée, c'est pas possible !